• YouTube Himulak Lodge
  • Instagram Himulak Lodge
  • Facebook Blog Himulak
logo.png.blog voyage.j'habite à palawan, je voyage aux philippines

Voyage & Covid Philippines • Leur sentence est irrévocable ...

Mis à jour : févr. 12

Dans un épisode de Koh Lanta , une voix culte dirait : "Leur sentence est irrévocable", mais dans ce Blog il n'y a pas "encore" de générique, juste un clavier et un hybride photo-vidéo pour rapporter le vécu.


📷 Un peuple attachant qui donne une philosophie de vie précieuse faite de fatalisme, de nonchalance, de dérision et a la résilience comme attitude face au malheur.


Ainsi en ce début d’année 2021, alors que l’archipel est toujours 3/4-confiné et que les déplacements se limitent toujours à l’île ou t’es resté coincé ... mais, depuis peu il est néanmoins possible de se rendre en vacances par avion dans un hôtel "travel bulle" à Palawan ou à Boracay etc ... pour motif de tourisme, mais pas d'aller à l'aéroport pour rendre visite à un membre de sa famille … Une utilisation du "tous ensemble" par les autorités qui crée une importante disparité entre les j'ai les moyens et ceux qui n’en ont pas.



Avec cette crise, je me suis rendu compte que nous sommes tributaires des décisions des États et "leurs sentences est irrévocable".


Une fois l’ébahissement passé, j'ai mieux vécu. J'ai rapidement trouvé ma routine, j'avoue de + privilégié pour l'instant. J'ai aussi l'impression que nous sommes tous sur le Titanic, nous ne maîtrisons plus rien. Un sentiment dû au fait de voir couler mes rêves d’évasions d'île en île.


Conscients (ou pas ?) de sa faible capacité de réponse sanitaire, l’archipel a agi rapidement, imposant le plus long confinement du monde à la population dès la mi-mars. La situation actuelle n’est pas pareille partout dans cet état insulaire, mais en général, seuls les citoyens qui ont les moyens de les payer ont accès à des soins de qualité. Pour les autres, le système public, débordé et mal financé, n’offre que le strict minimum. A Cebu, par exemple, une journée d'hospitalisation privée coûte le salaire minimum mensuel.


Bien évidemment, le virus touche tout le monde, riches et pauvres peuvent l’attraper, on objectera en toute logique sur ce fossé aggravé pendant la pandémie de Covid-19.


🎬 "Un jour sans faim" – Se retrouvant soudain sans ressources, nombreux sont celles et ceux qui n’ont plus assez pour se nourrir. Reportage dans le petit hameau de Tala à 100KM au nord de la capitale Manille.


Certains ont bien pris des mesures pour les soulager, mais il s’agit d’une aide ponctuelle, qui ne rejoint pas tous ceux qui en ont besoin Et ces dons directs sont assez limités, ne représentant que des miettes pour la durée du confinement. Beaucoup de philippins n'ont plus peur du virus, mais plutôt de mourir de faim …

.

Voir aussi : 174 jours bloqué sur une île paradisiaque à Palawan


Une fois que toute cette crise sera dernière nous, ici sans aucune perfusion d'état, le 50-70 % (estimation personnelle à Cebu et Coron) du petit commerce va devoir repartir de 0 ou plus bas.


Et que ce soit comme par le passé ou non, tous l’archipel prie le Santo Niño pour que ça reparte ...

Si cet article t’a plu,

n’hésite pas à le partager🔗 ci-dessous !

Envie de commenter ? Connecte-toi simplement à la page 👉🏻 Facebook du Bog.

344 vues